Fondation et composition

Le Comité Suprême Permanent des Droits de l'Homme a été créé conformément au décret du Premier ministre  n° 2396 du 14 novembre 2018. En effet, sa creation constitue un ajout primordial lié aux efforts qui visent à renforcer la structure institutionnelle en faveur du respect et de la protection des droits de l'Homme dans le pays. Ceci accentue et reflète l'existence d'une volonté politique bien déterminée afin de s'acquitter de tous les engagements que l'Egypte assume dans le domaine des droits de l'Homme. En fait,  l'Etat  est tout à fait conscient que les droits de l'Homme sont une composante essentielle de "la Stratégie du développement durable: la vision 2030 de l'Egypte".

Présidence du Comité: Le Ministre des Affaires Etrangères préside le Comité.

Adhérence au Comité:Le Comité est composé de représentants de douze ministères et organes officiels. Citons: le ministère de la Défense, le ministère de la Justice, le ministère de l'Intérieur, le ministère des Affaires des Conseils parlementaires, le ministère de la Solidarité sociale, le Service des Renseignements Généraux, le Parquet Général, l’Autorité du Contrôle Administratif, le Conseil National de la Femme, le Conseil National de l’Enfance et de la Maternité, le Conseil National des Handicapés et le Service d’Information de l'Etat.